Alfred de Vigny (Auteur)

 

 

1194

Alfred de Vigny est né le 27Mars1797 et est mort le 17Aout 1863.

 

Membre du Cénacle* romantique, il publie ses premiers poèmes, dès 1822, dans la revue le Conservateur littéraire.

Son premier roman, Cinq-Mars (1826), connaît le même succès que ses recueils de poésies. A partir de 1828, il quitte l’armée et se consacre exclusivement à son art.

Vigny, qui avait auparavant traduit plusieurs oeuvres de Shakespeare, se met également au théâtre. Sa pièce Chatterton (1835) est un vif succès auprès du public.

L’auteur vit ensuite une période assez solitaire pendant laquelle il compose entre autres les poèmes qui seront plus tard repris dans le recueil les Destinées (1864).

Il meurt en 1863 des suites d’un cancer.

 

Cenacle*:

  • Le Cénacle est une réunion d’artistes et de jeunes écrivains romantiques qui se regroupaient autour de Charles Nodier et de Victor Hugo afin d’échanger leurs idées. Ces réunions étaient privées et se déroulaient bien souvent chez les organisateurs.

Un poème d’Alfred de Vigny.

L’Esprit Parisien

Esprit parisien ! démon du Bas-Empire !
Vieux sophiste épuisé qui bois, toutes les nuits,
Comme un vin dont l’ivresse engourdit tes ennuis,
Les gloires du matin, la meilleure et la pire ;

Froid niveleur, moulant, aussitôt qu’il expire,
Le plâtre d’un grand homme ou bien d’un assassin,
Leur mesurant le crâne, et, dans leur vaste sein,
Poussant jusques au cœur ta lèvre de vampire ;

Tu ris ! — Ce mois joyeux t’a jeté trois par trois
Les fronts guillotinés sur la place publique.
— Ce soir, fais le chrétien, dis bien haut que tu crois.

À genoux ! roi du mal, comme les autres rois !
Pour que la Charité, de son doigt angélique,
Sur ton front de damné fasse un signe de croix.

Alfred de Vigny, (1836)