Les bonnes feuilles du « Jacques a dit »

Bonjour à tous,

un nouveau Jacques a dit est sorti ! Voici un avant-goût pour vous donner envie de la lire :

Les fêtes dans le monde.

  Chaque année, dans le monde, se déroulent des fêtes dont on ne connaît pas l’existence :

La Tamatina à Buñoles, c’est la fête de la tomate dans cette ville d’Espagne tous les derniers mercredis du mois d’août. A cette occasion il vaut mieux ne pas avoir peur de se salir car, dès 11h du matin, on se balance des tomates.

Ailleurs, en Inde, la fête de la lumière est une fête majeure dans cette partie du monde. C’est le moment où l’on s’offre des cadeaux et où l’on tire des feux d’artifice. Les festivités durent cinq jours, le troisième, le plus important est consacré à la déesse Lakshmi qui est la déesse de la fortune.

Ailleurs encore, la fête catholique du jour des morts au Mexique célèbre les fidèles morts. Elle se fête le 2 Novembre et contrairement à ce que vous croyez, ce n’est pas un jour férié mais les écoles et certaines administrations locales ont congé.

Toute ces fêtes tristes ou joyeuses font que chaque pays est différents.

tomatoes-5356__180 stock-photo-many-lanterns-against-the-black-sky-190846010

Les bonnes feuilles du Jacques a dit

Bonjour à tous,

un nouveau numéro de Jacques a dit est sorti ! Voici un avant-goût pour vous donner envie de le lire :

Halloween.

Halloween in England.

    Halloween is a national event in the United Kingdom. It is celebrated on October 31st. It comes from England, and it is very popular in Wales, in Scotland, and in Ireland. It is also celebrated in the USA, Canada, Australia… It was a Christian event, but with decades*, it became a popular party. The symbolic Halloween character is Jack-o’-lantern.The legend says he was a bad drunkard* Irish Marshal-Ferrand, and a day, in a tavern, Jack jostled* the devil. The devil wanted to take Jack’s spirit in exchange of favours. Jack wanted a last drink before his death.The devil accepted and he became a coin. Jack took the coin, and he slipped it in his pocket. In his pocket, there was a silver cross and the devil became a prisoner. Jack said : “I don’t want you to come and take my spirit before ten years.” The devil accepted. Ten years later, Jack crossed the devil on a country way. The devil wanted his due, and Jack said: “Can you catch this apple for me?” The devil climbed on Jack’s shoulders, and Jack took his knife, and he sculpted a cross on the tree. Once more, the devil was stucked, and he promised to never take Jack’s spirit again. When Jack died, the heaven’s entrance was refused, and it was the same thing in hell. He had to wander*, and he was nicknamed “Jack-o’-lantern”.

Halloween in France.

    Halloween is a super party when you are with your friends: you get filled with sweets, except later, you get big.But it’s not serious because you had fun. Thank you British people for this event !!! The thing with the disguise is well thought ! Ghosts, mummies, it’s so good ! For me, the best disguise is the zombie: that’s very terrifying ! Enjoy reading and good Halloween !!!

*avec le temps *ivrogne *bouscule *errer sans fin

IMG_5680 pumpkins-469641_960_720 IMG_5679  

 

 

les affiches de propagande à l’honneur!

Créé en 1967, à l’instigation de Jacques Chaban-Delmas*, le Centre National Jean Moulin réunit sous un même toit un centre de documentation dédié à la Seconde guerre mondiale et un musée consacré à l’histoire de la Résistance, de la Déportation et des Forces Françaises Libres.

Lors de notre visite de ce centre, il y avait une exposition sur les affiches de Propagande de la seconde Guerre Mondiale.

IMG_5876

 

Ces affiches de propagande*, abordaient  plusieurs thèmes comme la  souscription à un emprunt , la propagande antisémite des nazis ou encore l’obligation de travailler en Allemagne. Elles utilisent des procédés comme la valorisation ou le dénigrement afin de manipuler les esprits. Elles déforment la réalité comme “ l’affiche rouge “. Cette affiche  mensongère  veut faire passer les résistants pour des terroristes. elle dit: “Des libérateurs ? La libération ! par l’armée du crime”

*Compagnon de la Libération, Délégué Militaire National du Général de Gaule en France occupée,Chaban-Delmas est né le 7 mars 1915 et mort le 10 novembre 2000 c’était l’ancien maire de Bordeaux.

*La propagande est un ensemble d’actions psychologiques influençant la perception publique des événements, des personnes ou des enjeux, de façon à manipuler ou embrigader une population et la faire agir et penser de la manière voulues.


IMG_5874

Le Lycée des IRIS

Lors de la sortie média, nous avons visité le lycée des Iris qui est un lycée polyvalent régional à vocation scientifique, technologique et professionnelle de haut niveau et l’un des professeurs nous a accueillis. On a commencé par visiter l’atelier où ils font des travaux informatiques et manuels, le professeur nous a expliqué le fonctionnement de certaines machines et nous en avons essayé d’autres. Par exemple nous avons essayé le massicot, qui est un outil impressionnant car c’est une machine dangereuse.  A la fin de la visite de l’atelier le chef des travaux nous a expliqué comment intégrer le lycée des Iris, pour choisir le bac pro production graphique et imprimée il faut aimer le métier et être motivé. Dans ce lycée la seule langue vivante que l’on peut faire est l’anglais il y a aussi des minis stages pendant les vacances de Noël et les vacances de printemps. 005(1).JPG

La Sortie Media « IJBA »

ijba092.JPG

IJBA signifie Institut de Journalisme de Bordeaux Aquitaine. C’est une école spécialisée dans le journalisme, elle se situe à Bordeaux (Montaigne). Pour l’intégrer il faut avoir obtenu le Bac + 3  (minimum, certains postulent avec un Bac + 5) dans n’importe quelle matière. C’est une école très recherchée : 900 demandes par année. Pour savoir qui va pouvoir rentrer dans cet institut, il y a des épreuves à passer dont l’oral et l’écrit, à la fin de ces examens il n’y a que 36 élèves retenus. Les cours qui sont enseignés dans cet établissement sont les matières théoriques (anglais, histoire des médias…), les cours d’écritures (écriture journalistique, sur la radio et sur la télévision) et les cours de masterclasses. Le cursus dure 2 ans.
Après nous avoir expliqué tout ceci, monsieur Bouniol, professeur dans cette cette institut nous a guidé dans l’école. Il nous a emmené dans les studios radio et nous y on fait une démonstration. Il nous a aussi montré leur plateau télé qui est  en ce moment même en rénovation. Nous avons fait une petite visite guidée de l’IJBA, nous avons trouvé cette visite très intéressante.  Nous avons appris beaucoup de choses, nous avons demandé dans quelles débouchées cela pourrait nous emmener, et il nous a répondu que cela pourrait nous servir à trouver un métier dans les médias. Il y a 8 étudiants sur 10 qui sont dans le journalisme et d’autres qui s’orientent vers la littérature, l’édition… .

Avis aux élèves

A l’occasion de la collecte annuelle de la banque Alimentaire, les élèves de troisième vont réaliser une installation au sein du collège (oeuvre d’art éphémère en interaction avec le spectateur et l’espace où elle sera installée) à partir des boites de conserve apportées par chaque élève. Les boites seront ensuite données à la Banque alimentaire.
Merci à chaque élève d’apporter une boite format 4/4 lundi 30 novembre salle 104.

Christo

 

Notre découverte des studios France 3

Le vendredi 13 novembre 2015… Avant que se produisent les tristes événements de Paris, une partie de notre classe est allée dans les studios France 3 Aquitaine à Bordeaux tandis que  l’autre partie se rendait au centre Jean Moulin.

 

Nous avons visité les studios de production, le plateau télé, la régie, les loges et la rédaction.

Un membre de la production nous en a fait une visite guidée.

  • Dans les salles de régie il y avait plein d’écrans, d’ordinateurs, des micros. C’était une salle sombre, il y avait aucune fenêtre. Durant le journal en direct, les régisseurs étaient tous à leurs postes, ils avaient l’aire stressé. Tout devait être fait à la seconde près..
  • Quant au plateau télé, lui était très lumineux. Pleins de caméras occupées la pièce. Il y en avait de partout dans tous les coins, tous les angles, accroché au mur. Au moment de la visite le journaliste Serge Guynier se chauffait la voix pour le direct. C’était vraiment impressionnant d’être sur un plateau télévisé.
  • Nous avons également visité les loges, ou nous avions fait la connaissance de Sandrine Papin. Sandrine est l’une des présentatrices du JT aquitaine. Elle était entrain de se faire maquiller pour son direct.
  • Dans les studios de productions des gens faisaient des montages vidéos dans une salle sombre avec un dizaine d’écrans en face d’eux.

Durant cette visite, nous avons pu comprendre comment les journaux télévisés se préparaient, et nous avons une nouvelle vision des médias audiovisuels.      12305677_522590144576495_146619043_n

Anna & Axelle